Toutes les actualités

Information Jeunesse : labellisation des structures

Les structures qui utilisent la dénomination « Information Jeunesse » doivent solliciter le label « Information Jeunesse », dans un délai d'un an lorsqu'elles exercent une activité à l'échelon régional ou dans un délai de trois ans lorsqu'elles exercent une activité à l'échelon départemental ou local.

Qu’est-ce que l’information jeunesse ?
L’Information Jeunesse (IJ) est une mission d’intérêt général définie et garantie par l’État. À ce titre, le ministère chargé de la jeunesse labellise les structures qui constituent, aux plans régional et infrarégional, le réseau Information Jeunesse : centres, bureaux et points Information Jeunesse. Il coordonne et soutient leur développement, avec le concours des collectivités territoriales.
En savoir plus

Conditions d’éligibilité
Les structures éligibles au label « information Jeunesse doivent respecter les conditions suivantes :

  • Garantir une information objective ;
  • Accueillir tous les jeunes sans distinction ;
  • Proposer une information personnalisée relative aux politiques éducatives et de jeunesse du territoire ;
  • Offrir gratuitement des conditions matérielles, des modalités d'information et des services adaptés aux besoins des jeunes ;
  • Dispenser une information de manière professionnelle par des personnels formés à cet effet dans le cadre des réseaux régional, national et international de l'Information Jeunesse ;
  • Organiser avec les services de l'État l'évaluation de l'activité de la structure.

Le label « Information Jeunesse » est accordé, pour une durée de trois ans, sur décision du représentant de l'État dans la région, après avis de la commission régionale de la jeunesse, des sports et de la vie associative.

Consulter l’arrêté du 19 avril 2017 et le décret n° 2017-574 du 19 avril 2017 

Source : Légifrance

Vendredi 21 avril 2017

Contrats de professionnalisation : + 5% en 2015

La Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES) publie les chiffres des embauches en contrat de professionnalisation en 2015.

Le contrat de professionnalisation est un contrat de formation en alternance, associant formation pratique en situation de travail et formation théorique dans un organisme de formation ou dans une entreprise. Parmi les chiffres, on note notamment :

  • 185 900 embauches en contrat de professionnalisation ont eu lieu en 2015 en France ;
  • le secteur de la construction est en recul (-11 %) ;
  • le nombre de contrats continue de progresser dans l’industrie (+7 %) et le tertiaire (+6 %).

Consulter l’étude sur les contrats de professionnalisation :

Source : DARES

Vendredi 21 avril 2017

Nouvelle édition du Répertoire interministériel des métiers de l'État (RIME)

La Fonction publique de l’État s’est dotée en 2006 d’un Répertoire interministériel des métiers (RIME) ou sont répertoriés tous les emplois de l’État, qu’ils soient occupés par des personnels titulaires ou contractuels, de statut civil ou militaire et quelle que soit la position administrative de l’agent dans l’organisation.
On compte aujourd’hui 282 emplois-référence avec comme principale actualisation les deux points suivants :

  • La création de  2 nouveaux domaines fonctionnels afin de prendre en compte des missions que l’État a fortement développées ces dernières années et qu’il va exercer durablement: -Énergie-Climat-Air-Véhicule (6 ER) et Achat (5 ER).
  • Le libellé de 12 domaines fonctionnels a été modifié pour les enrichir d’emplois nouveaux ou d’emplois qui se sont renforcés pour l’exécution de la mission considérée.

Consulter la nouvelle édition du Répertoire interministériel des métiers de l'État :



Source : Portail de la Fonction publique

Jeudi 20 avril 2017

Top 10 des métiers les plus recherchés pour 2017 dans le Grand Est

Pôle emploi publie l'enquête Besoins en main-d’œuvre des entreprises (BMO) pour l’année 2017 afin de mieux connaître leurs besoins en recrutement par secteur d’activité et par bassin d’emploi. Cette enquête doit permettre :

  • d’anticiper les difficultés de recrutement;
  • d’améliorer l’orientation des demandeurs d’emploi vers des formations ou des métiers en adéquation avec les besoins du marché du travail;
  • d’informer les demandeurs d’emploi sur l’évolution de leur marché du travail et les métiers porteurs.

Dans le Grand Est, il y a 147 300 projets de recrutement en 2017. Les métiers avec le plus haut taux de projet de recrutement sont :

  • Viticulteurs, arboriculteurs salariés
  • Agents d'entretien de locaux
  • Professionnels de l'animation socioculturelle
  • Aides à domicile et aides ménagères
  • Aides et apprentis de cuisine, employés polyvalents de la restauration
  • Aides-soignants
  • Employés de libre service
  • Agriculteurs salariés
  • Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires
  • Serveurs de cafés restaurants

Consulter la liste complète des métiers plus recherchés dans le Grand Est :



Consulter l’intégralité de l’enquête Besoins en main-d’œuvre des entreprises (BMO) :



Source : Pôle emploi

Jeudi 20 avril 2017

Économie sociale et solidaire : appel à projet pour le dispositif local d'accompagnement (DLA) dans le Grand Est

La Direction régionale des entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) du Grand Est, la Caisse des Dépôts et la Région Grand Est lancent un appel à projets pour retenir le porteur du dispositif local d’accompagnement (DLA) régional pour la période du 1er juillet 2017 au 31 décembre 2019.

Le Dispositif local d’accompagnement (DLA), créé en 2002 par l’Etat et la Caisse des Dépôts avec le soutien des collectivités territoriales et du Fonds social européen (FSE), propose un accompagnement des entreprises employeuses de l’Économie sociale et solidaire (ESS)- visant la consolidation de leur activité et de leurs emplois.

L’appel à projets doit répondre aux objectifs suivants :

  • favoriser la création et la consolidation d’emplois, l’amélioration de la qualité des emplois au service du projet des structures ;
  • aider les structures à renforcer leurs compétences pour leur permettre d’adapter leurs activités à l’évolution de leur environnement et les professionnaliser sur leur fonction employeur ;
  • asseoir le modèle économique des structures ;
  • faciliter l’ancrage des activités et des structures accompagnées dans leur territoire d’action.

Date limite de réception des candidatures : 29 Mai 2017 à 11 h.

En savoir plus :



Source : Direccte Grand Est

Mardi 18 avril 2017

Bilan de fréquentation de l'hôtellerie en Lorraine en 2016

En 2016, l’hôtellerie lorraine affiche son plus haut résultat depuis 2010 . Avec 3,8 millions de nuitées et une hausse de 3 % , elle  confirme l’évolution  positive de sa fréquentation. On note une hausse de la clientèle française + 4% des nuitées et une stabilisation de la clientèle internationale. Le marche belge représente la première clientèle internationale, soit 21 % des nuitées internationales, suivi du marché allemand avec 18% des nuitées internationales. Au niveau national , la région Grand Est représente 6,8% des nuitées totales.  Elle se classe 5ème région au niveau national et 4ème en termes de nuitées étrangères (hors Ile-de-France).

Consulter le bilan

 

Source : Observatoire lorrain du tourisme

 

Conseil en évolution professionnelle (CEP) : enjeux et conditions de développement

Le cabinet de consulting André Chauvet Conseil, spécialisé dans la professionnalisation des conseillers en mobilité et en insertion professionnelle, publie le compte rendu sur son intervention du 1er décembre sur l’expérimentation du Conseil en évolution professionnel (CEP) sur Saint-Dié-des-Vosges en Lorraine.
Ce document rappelle le contexte de création, les enjeux et les conditions de développement du Conseil en évolution professionnelle (CEP) et du Service public régional de l'orientation (SPRO).
En savoir plus 
Source : André Chauvet Conseil

Bac pro, CAP, BEP : augmentation du taux de réussite en 2016

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, publie une note d’information sur le taux de réussite des examens professionnels du second degré en 2016. À la session 2016, 649 800 candidats se sont présentés aux examens professionnels des niveaux IV et V et 539 800 d’entre eux les ont réussis. Le taux global de réussite, en hausse par rapport à la session précédente, atteint 83,1 %.
L’ensemble des diplômes est concerné :

  • le taux de réussite des bacheliers professionnels atteint 82,5 % contre 80,5 % à la session précédente ;
  • celui au Certificat d'aptitude professionnelle (CAP) progresse de 0,4 point, pour atteindre 84,2 % ;
  • 176 890 élèves présentent un Brevet d'études professionnelles (BEP) en tant que certification intermédiaire à l’issue de la première professionnelle avec un taux de réussite de 83,3 %, en progression de 2,1 points par rapport à la session 2015.

Consulter la note d’information :



Source : ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche

Premier emploi : les jeunes livrés à eux-mêmes

L’observatoire du premier emploi « My Job Glasses » publie une étude réalisée par OpinionWay sur le ressenti des jeunes face à leur premier emploi. Cette étude montre que les jeunes se sentent mal aiguillés, mal préparés et esseulés dans leur recherche d’emploi. Parmi les constatations, on note notamment que :

  • 1 jeune sur 2 n’avait pas décidé du métier qu’il souhaitait exercer un an avant son entrée sur le marché du travail ;
  • moins d’1 jeune sur 4 a choisi son premier emploi par conviction ;
  • 54% des jeunes n’ont jamais rencontré de professionnels exerçant leur métier avant leur premier emploi ;
  • 69% estiment que l’école ne les a pas assez préparés au premier emploi ;
  • plus d’1 jeune sur 2 a trouvé son premier emploi tout seul ;
  • seulement 5% des jeunes ont trouvé leur premier emploi par Pôle Emploi ;
  • pour près d’1 jeune sur 2, il a été difficile de trouver son premier emploi… Et 70% de ceux qui n’en ont pas encore exercé redoutent cette étape ;
  • la moitié des premiers emplois a duré moins d’un an ;
  • 58% des jeunes ont volontairement quitté leur premier emploi ;
  • 40% des jeunes qui n’étaient pas totalement satisfaits de leur premier poste pensaient qu’ils débuteraient leur carrière par un travail plus intéressant ;
  • 53% des jeunes ont été déçus des perspectives d’évolution dans leur premier emploi.

Consulter l’étude :

Source : My Job Glasses

Mercredi 12 avril 2017

Les chiffres sur la formation des demandeurs d'emploi

Pôle emploi met à disposition une page qui rassemble les statistiques et les études publiées sur la formation des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi. 

Consulter la page sur la formation des demandeurs d’emploi :

La dernière publication mise en ligne en mars 2017, a pour sujet « Retour à l’emploi des demandeurs d’emploi sortis de formation au 2e trimestre 2016 » :

Source : Pôle emploi

Mercredi 12 avril 2017

Transfrontalier : renforcer la coopération pour l'emploi-formation

Les 5 et 6 avril 2017 a eu lieu la conférence transfrontalière franco-allemande. Du Rhin supérieur à la Grande Région, les enjeux actuels de la coopération transfrontalière étaient au cœur des débats.
A la suite de cette concertation, les participants ont convenu de renforcer la coopération, notamment sur les sujets suivants :

  • accès transfrontalier au marché unique et l’intégration des marchés du travail ;
  • faciliter la mobilité professionnelle ;
  • augmenter les échanges dans l’enseignement supérieur et la formation professionnelle, sésame de l’accès au marché du travail transfrontalier.

Consulter le communiqué de presse :

Source : Grande Région

Mercredi 12 avril 2017

Stagnation du dispositif VAE : une gouvernance et un pilotage défaillants

Les résultats de l’évaluation publique de la Validation des acquis de l'expérience (VAE) viennent d’être publiés. Lancée en décembre 2015 par Manuel Valls, cette dernière vise à améliorer l’efficacité du dispositif, en vue d'une plus grande équité au niveau des territoires ainsi qu’entre les différents types de diplômes. Il en ressort notamment que les diplômes acquis par cette voie sont considérés comme étant de valeur équivalente à ceux obtenus par examens. Cependant, le constat est manifeste de la stagnation du dispositif. C'est d'abord la conséquence d'une gouvernance et d'un pilotage défaillants du dispositif. De fait, peu de modifications ont été apportées au dispositif depuis 2002, pour remédier aux obstacles à son développement, alors même que certains sont connus depuis 2008, avec les rapports successifs d'Eric Besson et de Vincent Merle.

Consulter le rapport d’évaluation de la politique publique de VAE ainsi que les documents associés :

Source : le portail de modernisation de l’action publique

Mardi 11 avril 2017

Appel à propositions Erasmus +

La Commission européenne publie un appel à propositions 2017 pour des projets d'inclusion sociale par l'éducation, la formation et la jeunesse du programme Erasmus +. L’appel comprend deux lots, l’un relatif à l’éducation et à la formation (Lot 1), l’autre concernant la jeunesse (Lot 2).
Les projets soumis dans le cadre du présent appel pour l’un et l’autre lot ont pour objet de:

  • diffuser et/ou multiplier les bonnes pratiques sur l’apprentissage inclusif entrepris notamment à l’échelle locale. Dans le cadre du présent appel, on entend par multiplier le fait de reproduire une bonne pratique à une plus grande échelle/de la transposer dans un contexte différent ou de la mettre en œuvre à un niveau supérieur/systémique;
  • développer et mettre en œuvre des méthodes et pratiques innovantes afin de favoriser des environnements éducatifs/ pour la jeunesse inclusifs dans des contextes spécifiques.

Tout organisme public ou privé actif dans les domaines de l'éducation, de la formation et de la jeunesse peut soumettre une demande de financement.

Consulter l’appel à projets :



Source : Journal officiel de l’Union européenne

Lundi 10 avril 2017

Devenir organisme de formation pour le permis de conduire

La Direction régionale des entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) du Grand Est, informe sur les démarches à réaliser pour être organisme de formation pour le permis de conduire financé dans le cadre du CPA (Compte personnel de formation). En effet, la formation doit être organisée dans une école de conduite agréée par la préfecture et ayant la qualité d’organisme de formation professionnelle.

En savoir plus sur les démarches :

Source : Direccte Grand Est

Lundi 10 avril 2017

Métier du commerce : valoriser les métiers et promouvoir la formation

La commission de concertation du commerce (3C) publie son rapport d’activité 2016. L’objectif de cette étude est de dégager des axes de réflexion et des pistes d’action notamment sur le thème suivant « valoriser les métiers du commerce, promouvoir la formation en alternance ainsi qu’anticiper et accompagner les mutations des métiers de la vente dans le secteur du commerce ». Parmi les résultats de l’étude, on observe par exemple que :

  • le développement du e-commerce, l’automatisation de certaines tâches et la numérisation des données impactent l’emploi :
  • le commerce est un secteur intégrateur des jeunes et des moins qualifiés (un jeune sur quatre débute sa carrière professionnelle dans le commerce) ;
  • les cinq métiers totalisant le plus de projets de recrutement sont employés de libre-service, vendeurs en habillement), caissiers, manutentionnaires et attachés commerciaux.

Consulter le rapport d'activité :



Source : Direction générale des entreprises

Lundi 10 avril 2017

Qualité de la formation : création du label « EDUFORM »

Le décret 2017-239 du 24 février 2017 crée un nouveau label qualité du ministère de l'Education nationale, garantissant la conformité des prestations de formation continue des adultes à un référentiel de bonnes pratiques. Il se substitue aux deux labels qualité existants, GretaPlus et VAE+, qui étaient réservés aux seuls usagers et personnels du service public. La commission nationale de labellisation « EDUFORM » prend la suite du comité national de labellisation GretaPlus et de la commission nationale de labellisation VAE+. Le nouveau label « EDUFORM » est délivré par le ministre chargé de l'éducation, sur proposition de la commission nationale de labellisation « EDUFORM », pour une durée maximale de trois ans.

En savoir plus sur le label EDUFORM :

Source : Légifrance

Lundi 10 avril 2017

Appel à projets : soutien à la formation professionnelle des secteurs agricole, forestier et agroalimentaire

Dans le cadre de la mise en place du Programme de développement rural (PDR), la Région Grand Est ouvre un appel à projets pour le soutien à la formation professionnelle et à l’acquisition de compétences.
La mesure 1 des Programmes de développement rural (PDR) concerne le « transfert de connaissances et aux actions d’information ». Elle accompagne, via la sous-mesure 1.1 « Aide à la formation professionnelle et à l’acquisition de compétences », les actifs des secteurs agricole, forestier et agroalimentaire dans l’exercice de leur métier.
Cet appel à projets s’adresse à des prestataires de formation : organismes de formation, organismes collecteurs paritaires ou non paritaires, agréés par l’État pour la gestion des Fonds d’assurance Formation (OPCA ou FAF).
La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 24 avril 2017

Consulter l’appel à projets

Source : Région Grand Est

Jeudi 6 avril 2017

Assiduité et prise en charge des formations par les OPCA

À compter du 1er avril 2017, le décret n°2017-382 du 22 mars 2017 permet aux Organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA), de payer les factures qui leur sont présentées sur présentation d'une attestation d'assiduité. Cela concerne les employeurs, les organismes dispensateurs de formation professionnelle continue, les organismes agréés pour la collecte et la gestion des sommes versées par les entreprises au titre de la formation professionnelle continue ainsi que Pôle emploi.

Quatre types d'assiduité d'un stagiaire sont pris en compte :

  • les états de présence émargés par le stagiaire ou tous documents et données établissant sa participation effective à la formation ;
  • les documents relatifs à l'accompagnement et à l'assistance du bénéficiaire par le dispensateur de la formation ;
  • les comptes rendus de positionnement et les évaluations organisées par le dispensateur de la formation qui jalonnent ou terminent la formation ;
  • pour les séquences de formation ouvertes ou à distance, les justificatifs permettant d'attester de la réalisation des travaux exigés.

Le décret supprime également la notion d'horaire, les financements des Opca pourront se faire également sur la base de forfaits.

Source : Légifrance

Mardi 4 avril 2017

La Région Grand Est inaugure l'agence territoriale de Thionville/Longwy

Philippe Richert, Président de la Région Grand Est a inauguré l’agence territoriale de Thionville/Longwy au 32 rue du Vieux Collège à Thionville. 

Cette démarche s’inscrit dans la réorganisation administrative de la Région Grand Est avec la création de 12 agences territoriales.

Chaque agence comptera ainsi une équipe pluridisciplinaire d’une trentaine d’agents en moyenne œuvrant principalement autour de quatre pôles de compétences :

  • un pôle construction maintenance du patrimoine régional, dont en particulier les lycées,
  • un pôle vie des lycées dédié à la gestion de proximité des agents techniques territoriaux dans les lycées en termes de ressources humaines,
  • un pôle développement territorial, pour la mise en œuvre au plus près des territoires des politiques régionales de formation continue, de développement économique, de transition énergétique, etc.,
  • un pôle transport en charge des transports scolaires et interurbains.

Dirigé par Jean Salque, le site comprend dans un premier temps un pôle développement territorial, un pôle vie des lycées, un pôle construction et maintenance et fonctionnera, à terme, sur deux sites, avec une partie des services à Thionville et l’autre à Longwy.

Consulter le communiqué de presse :

Source : Région Grand Est

Mardi 4 avril 2017

11 mesures pour simplifier la VAE

Créée en 2002, la Validation des acquis par l’expérience (VAE) s’essouffle depuis quelques années : moins de 20 000 demandes de diplômes ont été adressées en 2015, pour 13 150 validations totales accordées, soit moins qu’en 2010. Pour permettre une meilleure appropriation du dispositif, douze mesures de simplification concernant la VAE ont été annoncées par le gouvernement le 23 mars dernier. En vigueur d’ici à fin 2018, elles visent :

  • l’amélioration de la définition des projets de VAE ;
  • la réduction de la durée des parcours ;
  • la facilitation des démarches ;
  • l’amélioration de la qualité des parcours.

Accéder au document « 61 nouvelles mesures pour simplifier la vie des Français (cf. mesures 27 à 38, pp. 29-34) » :

Sources : le Quotidien de la formation du 28 mars 2017 / Dépêche AEF n° 559354 du 24 mars 2017 /  Le portail de modernisation de l’accueil public

Lundi 3 avril 2017

Remise officielle de certificats CléA à Forbach

Le 30 mars 2016 s’est tenue, à Forbach, une cérémonie officielle de remise de certificats CléA.  Créé par le Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation (COPANEF), CléA, la première certification interprofessionnelle élaborée par les partenaires sociaux, permet aux demandeurs d’emploi et salariés de valider un ensemble de connaissances et compétences nécessaires à leur employabilité. C’est le Comité paritaire interprofessionnel régional de l’emploi et de la Formation (COPAREF) Grand Est représenté par son Vice-Président Denis Hassler de la CFDT, et Cécile Camut du MEDEF qui a eu le plaisir d’effectuer la remise d’une  quinzaine de certificats CléA auprès de bénéficiaires forbachois.


Photo de la remise du certificat CléA à Forbach - Républicain Lorrain

En savoir plus sur le certificat CléA :

Source : le Républicain Lorrain du 31 mars 2017

Lundi 3 avril 2017

Grand Est : 4,6 M€ pour soutenir l'emploi et le développement économique

La Région Grand Est a attribué près de 4,6 M€ pour soutenir plus de 280 dossiers économiques. Parmi ces projets, on note notamment :

  • la promotion de l’Économie sociale et solidaire (ESS) en contribuant à soutenir des entreprises du secteur et à créer des emplois durables et non-délocalisables ;
  • l'attribution des aides à plusieurs entreprises du Grand Est pour accompagner le développement économique et contribuer à créer ou à maintenir des emplois ;
  • l'attribution d’enveloppes pour des dispositifs ou des projets liés à la création ou à la reprise d’entreprise.

Consulter le communiqué de presse :

Source : Région Grand Est

Lundi 3 avril 2017

Offre de formation professionnelle : signature de conventions pour la Région Grand Est

Deux conventions sont signées entre la Région Grand Est, l’État et Pôle Emploi, dans le cadre du pilotage de l’offre de formation professionnelle sur le territoire du Grand Est :

  • Une convention tripartite entre la Région, l’État et Pôle emploi pour analyser les besoins à moyen terme du territoire régional en matière d’emplois, de compétences et de qualifications afin d’adapter une offre de services (orientation et formation) cohérente et efficiente. Cette convention définit :
    • les moyens d’analyse en termes de besoins de formation ;
    • la construction d’une offre de formation pour les personnes en recherche d’emploi, en cohérence avec les autres voies de formation proposées par la Région ;
    • la gouvernance entre les signataires pour la mise en œuvre des actions (en tenant compte de toute l’offre de formation au niveau régional) ;
    • le pilotage territorial de l’offre à destination des demandeurs d’emploi.
       
  • Une convention bilatérale entre la Région et Pôle emploi pour articuler leur commande de formation respective et à maintenir une cohérence dans la commande de formation en lien avec le plan d’action de la Formation professionnelle continue. Cette convention définit :
    • un plan d’action annuel de la formation professionnelle continue à destination des demandeurs d’emploi ;
    • la mise en place d’un Programme régional de Formation et des programmes spécifiques (formations collectives, actions préparatoires, remise à niveau, etc.) au bénéfice des demandeurs d’emploi ;
    • mise en place de projets correspondants aux besoins de formations en s’appuyant sur des initiatives prises avec les territoires.

Ces conventions sont conclues pour la durée du Contrat de Plan régional de Développement des Formations et de l’Orientation professionnelles (CPRDFOP), soit pour la période 2017 – 2022.

Consulter le communiqué de presse :


Source : Région Grand Est

Lundi 3 avril 2017

 

Baisse des contrats aidés, hausse de la formation

La Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES), publie une étude sur les dispositifs spécifiques d’emploi aidé et de formation au 4e trimestre 2016. L’étude montre notamment qu’en un an :

  • le nombre de salariés en contrat aidé a diminué de 21 000 (-4,1 %) ;
  • les effectifs en alternance ont progressé de 19 000 (+3,3 %) dont 8 000 apprentis (+2,0 %).

Consulter l’étude :

Source : Dares

Lundi 3 avril 2017

Infographie sur la transition professionnelle

L'Observatoire des trajectoires professionnelles publie ses conclusions sur la transition professionnelle pour l’année 2016. En France, c’est un actif occupé sur quatre qui fait chaque année l’expérience d’une transition professionnelle, soit près de 7 millions de personnes.
L’étude présente notamment les  "six visages" de la transition :

  • le Polymorphe : qui cumule plusieurs situations de transition professionnelle (8.9%) ;
  • le Mobile : a enchaîné les contrats courts et ­flexibles (8.8%) ;
  • le Re-Actif : qui est redevenu actif à la suite d’une période de chômage, d’un congé parental ou d’un arrêt maladie (5.1%) ;
  • le Pré-retraité actif : qui entame sa transition vers la retraite à partir de 55 ans (1.4%) ;
  • le Formé : qui a accédé à l’emploi à la suite de sa formation initiale ou d’une formation continue (1.3%) ;
  • le Réorienté : qui a changé de métier sans suivre de formation (0.7%) ;

Consulter l’infographie :

Source : Observatoire des trajectoires professionnelles

Lundi 3 avril 2017

Grand Est : rapprocher orientation et entreprise

La 2e réunion du Conseil d’Orientation Grand Est du jeudi 30 mars 2017, a permis, d’une part, de définir le rôle majeur de la Région Grand Est en matière d’orientation, de découvrir les démarches de rapprochement orientation/entreprise, d’autre part, de signer la Convention de Partenariat avec  Entreprendre pour apprendre (EPA) Grand Est.

À l’issue de cette rencontre, plusieurs démarches ont été mises en avant afin de rapprocher orientation et entreprise :

  • Le parcours Avenir : conçu pour permettre à chaque élève de la classe de 6e à la classe de terminale de construire son parcours d’information d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel.
  • Les mini-entreprises : ce programme permet aux jeunes de découvrir l’organisation d’une entreprise, de s’initier à la gestion de projet, d’apprendre à travailler en équipe et à prendre la parole en public, ou encore stimuler et valoriser leurs qualités personnelles.
  • Les ressources orientation : l’Office national d'information sur les enseignements et les professions (ONISEP) a présenté des ressources en lien avec les thématiques « entreprise » et « entrepreneuriat » afin de parler des entreprises et du monde économique.
  • La relation entreprise mise en place par l’Association pour l’emploi des cadres (APEC).

Consulter le communiqué de presse :

Source : Grand Est

Vendredi 31 mars 2017

L'industrie recrute en Lorraine

L’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) de Lorraine met en place quatre opérations de Préparation opérationnelle à l'emploi collective (POEC) sur le bassin de Thionville afin de pallier le manque de main-d’œuvre dans les métiers industriels :

  • pré-qualification au métier de « Technicien de pilotage de production industrielle » ;
  • pré-qualification au métier de « Électricien d’intervention maintenance » ;
  • pré-qualification au métier de « Mécanicien d’intervention maintenance » ;
  • pré-qualification au métier de « Opérateur-monteur de systèmes mécaniques ». 

Ces opérations sont lancées en collaboration avec l’Association de développement des formations des industries de la métallurgie (ADEFIM) et le Pôle Emploi.

Pour chacune de ces actions, qui se dérouleront toutes de début mars à fin mai 2017, une période de 70 heures d’application en entreprise est obligatoire.

En savoir plus :

Source : UIMM

Jeudi 30 mars 2017

Paritarisme emploi-formation : un portail d'information sur l'activité paritaire dans la formation et l'emploi

Créé sous l’impulsion des partenaires sociaux, ce site est animé en collaboration avec Centre Inffo, qui en assure la maîtrise d’oeuvre. Il comprend :

  • une présentation des différentes instances paritaires (Copanef, FPSPP, Coparef, CPNE, Opca, Opacif...), leur fonctionnement et leurs missions ;
  • une base de donnée répertoriant les différentes ressources : accords nationaux interprofessionnels, accords de branches, Certificats de qualification professionnelle, coordonnées des observatoires prospectifs des métiers et des qualifications, liens utiles ;
  • une rubrique actualité.


Source : Centre Inffo

Jeudi 30 mars 2017

Consultez les nouveaux indicateurs du tableau de bord territorial Lorpm

Le GIP LorPM dans ses missions d’observation, met à disposition de tous, des données territoriales sur les caractéristiques des territoires, l’appareil productif, la population active (en emploi et au chômage), la formation à travers plusieurs outils dynamiques : le tableau de bord territorial et le module de cartographie.

Découvrir le tableau de bord territorial :

Ont été mis à jour les indicateurs du tableau de bord territorial :

  • Collèges et lycées => Rectorat DPAGE - Base académique des élèves
  • Effectifs en formation initiale => Rectorat DPAGE - Base académique des élèves
  • Établissements et salariés agricoles selon la taille => source MSA
  • Embauches dans les établissements relevant du régime agricole => source MSA
  • Non-salariés du régime agricole par âge et sexe => source MSA

Mais aussi trois indicateurs du module cartographique :

Source : Lorpm


Jeudi 30 mars 2017

Les contrats aidés : quels objectifs, quel bilan ?

La Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES) publie un document d’étude « Les contrats aidés : quels objectifs, quel bilan ? ». Cette étude montre notamment que :

  • à court terme, les contrats aidés, particulièrement ceux du secteur non marchand, permettent de soutenir efficacement l’emploi. (+21 000 emplois en 2015) ;
  • à plus long terme, en revanche, les effets sur l’insertion professionnelle sont mitigés : les contrats aidés du secteur non marchand semblent réduire légèrement les chances d’être en emploi non aidé après la fin du contrat.

Consulter l’étude :

Source : Dares

Mercredi 29 mars 2017

Protocole d'accord sur l'Assurance chômage : détail des principales mesures

Le protocole d’accord du 28 mars 2017  relatif à l’assurance chômage va être soumis à la signature des partenaires sociaux.
Parmi les dispositions modifiées, on note notamment :

  • pour les  contrats courts : suppression des sur-cotisations , à l’exception des CDD d’usage : maintien de la sur-cotisation pendant 18 mois ;
  • une contribution exceptionnelle temporaire des employeurs de 0,05 % pour tous les contrats ;
  • une incitation à la négociation pour réguler le recours aux contrats courts dans les branches  mobilisant le plus ce type de contrats ;
  • un assouplissement des règles de l’affiliation au régime d’assurance : condition minimale : 88 jours travaillés ( au lieu de 122 jours actuellement ) ou 610 heures travaillées;
  • une indemnisation de la filière  « seniors » :
    • sur la durée : mise en place de paliers entre 50 et 55 ans pour passer progressivement d’une durée d’indemnisation de 24 mois  à 36 mois ;
    • sur la formation : abondement de 500 h pour les demandeurs d’emploi mobilisant leur CPF ;
  • le différé spécifique d’indemnisation passe de 180 à 150 jours ;
  • le renouvellement de la convention tripartite État-Unédic-Pôle emploi du 18 décembre 2014 :  intégrer un objectif stratégique de 4 mois maximum en termes de délai moyen d’entrée en formation.

Consulter le document :

Source : Unédic

Mercredi 29 mars 2017

Grand Est : indicateurs de structure de la demande d'emploi

La Direction régionale des entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) du Grand Est, publie les fiches sur la structure de la demande d’emploi (régionale et départementales) à partir des données brutes du marché du travail du mois de février 2017.
Consulter les documents pour chaque département 
Source : Direccte Grand Est

Mercredi 29 mars 2017

Lycée des métiers : 2 établissements labellisés dans le Grand Est

L’arrêté du 15-2-2017, publié au Bulletin officiel de l’éducation nationale, liste les établissements labellisés « Lycée des métiers » entre le 1er janvier et le 31 décembre 2016. « Lycée des métiers » est un label accordé par le ministère de l'Éducation nationale aux établissements qui proposent des formations technologiques autour d'un ensemble cohérent de métiers.

Dans le Grand est, deux lycées sont concernés :

  • le lycée professionnel régional du Toulois (54) ;
  • le lycée professionnel Pierre Mendes France (88).

Plus d’information sur le label « Lycée des métiers » :

Source : Bulletin officiel de l'éducation nationale

Lundi 27 mars 2017

Grand Est : 4 nouveaux dispositifs pour accompagner les jeunes

Quatre nouveaux dispositifs d’intervention régionale en faveur des jeunes, de 15 à 29 ans, ont été approuvés :

  • Soutien d’une cinquantaine de missions de service civique dans le domaine du devoir de mémoire, du lien intergénérationnel, de la lutte contre les discriminations, de la sensibilisation aux usages numériques, de l’animation culturelle ou sportive. La priorité sera accordée aux jeunes décrocheurs ou en situation fragile, issus de territoires ruraux, afin de leur donner l’opportunité d’un engagement d’intérêt général. Le budget s’élève à 50 000 €, soit 1000 € par jeune.
  • Le soutien aux jeunes en mobilité professionnelle, en demandant aux structures d’insertion et de formation et aux professionnels du logement de se mobiliser pour proposer aux jeunes une offre de services gratuite dédiée au logement.
  • Création d’un conseil régional des Jeunes du Grand Est pour permettre aux jeunes du Grand Est de pouvoir exprimer leurs attentes et leurs besoins et de s’engager dans la vie citoyenne.
  • Mise en œuvre des projets éducatifs dans les lycées pour accompagner les lycéens ou apprentis dans leur parcours vers l’autonomie  et pour les aider à devenir des citoyens éclairés.

Consulter le communiqué de presse

Source : Région Grand Est

Lundi 27 mars 2017

Filière champagne : 26 820 emplois dans le Grand Est

L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) publie une étude sur « 16 000 établissements et 26 820 emplois dans la filière Champagne ». Cette étude montre notamment que :

  • le poids de la filière Champagne est particulièrement élevé dans l’agriculture, où elle représente plus d’un quart de l’emploi régional ;
  • dans l’industrie agroalimentaire, près d’un douzième des emplois régionaux s’y rapportent ;
  • les ouvriers peu qualifiés sont surreprésentés parmi les salariés de la filière.

Consulter l’étude :


Source : Insee

 

Lundi 27 mars 2017

Industrie : prolongation du Pacte lorrain pour la croissance et l'emploi

Le Pacte Lorraine 2014-2016, contrat particulier entre l’État et le Conseil régional visant à soutenir et renforcer le développement industriel de la Lorraine, et prolongé jusque fin juillet 2017.
Ce Pacte vise à valoriser les potentiels académiques, entrepreneuriaux et territoriaux de la Lorraine et faire émerger de réelles opportunités de croissance et d’emploi au travers de quatre objectifs opérationnels :

  • faire de la Lorraine le cœur d’une Vallée Européenne des Matériaux et de l’Énergie ;
  • dynamiser les filières d’excellence et d’avenir ;
  • promouvoir des démarches innovantes d’attractivité et d’aménagement des territoires ;
  • mettre en place une ingénierie financière adaptée et maîtrisée.

Consulter le communiqué de presse 

Source : Région Grand Est

Lundi 27 mars 2017

> Guide d'auto-saisie

Destiné aux organismes de formation, ce guide d'auto-saisie permettra aux personnes concernées en interne de mener à bien la saisie de leurs actions de formation sur le back office permettant ainsi une mise en ligne et une diffusion de ces actions.
L'équipe Offre du GIP LorPM se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire ou appui technique au 03 87 68 10 15 / offre@lorpm.eu .
Télécharger le guide d'auto-saisie
Source : GIP LorPM